Prise en charge de la personne âgée

Le vieillissement naturel des systèmes sensoriels est à l’origine d’une diminution des capacités fonctionnelles d’équilibration. L’instabilité posturale est reconnue comme un facteur favorisant les chutes. (Turano et al. 1994, Corriveau et al 2001 ; Benjuya et al 2004)

 

Les chutes représentent 56% des décès chez les femmes et 33% chez les hommes de plus de 65 ans. (OMS 1983)

 

L’objectif de l’ostéopathe sera donc de restaurer une souplesse articulaire, une élasticité ligamentaire et de rééquilibrer les tensions musculaires afin de permettre aux seniors d’améliorer la qualité de leur contrôle postural.

 

L’activité physique quotidienne, en plus de limiter les effets de dégradation du système postural (maitre et al 2012), aura pour bénéfice d’entretenir des relations sociales essentielles au bon fonctionnement psychique et cognitif. La dépression étant elle-même un facteur favorisant les chutes (casteran et al 2012)

 

L’apaisement des douleurs du senior et la diminution du risque de chute passe par une prise en charge multidisciplinaire rigoureuse, empreinte d’humanité et au sein de laquelle l’ostéopathe à tout à fait son rôle à jouer.