Posturologie

L’étude de la posture et de ses dérèglements a donné naissance à la posturologie.

La posture est la capacité du corps à s’adapter et à interagir avec l’environnement gravitaire (stabilité et orientation du mouvement).

Alain Berthoz (1997), Professeur au Collège de France, définie également la posture comme étant l’expression des émotions. Nous savons qu’une émotion négative, telle que l’anxiété, peut altérer le contrôle postural (Deutsch 1952, Poisneuf  et al. 2012).

Avoir une bonne posture signifie donc simplement être capable de tenir une position et effectuer les activités quotidiennes sans difficulté (appréhension/gène/douleur).

Cela implique d’être bien dans sa tête et dans ses baskets

Tout dépend de votre TONUS !

Pour tenir debout et pour bouger nous avons besoins de nos muscles. La contraction des chaines musculaires (tonus) dépend des informations reçues par votre cerveau (système nerveux central).

 

Ces informations proviennent de différents organes (multi-sensoriels) :

Les yeux, l’oreille interne, la bouche, la peau (pieds ++) : captent les informations de l’environnement

Les muscles, fascias et organes digestifs : captent les informations du corps (schéma corporel)

Schéma du système postural

 

Les neurosciences ont confirmé à plusieurs reprises cette régulation multi-sensorielle de la posture (Nashner 1971, Massion 1994, Kavounoudias et al 1999…)

Nous savons aujourd’hui que la douleur arrive progressivement suite au dérèglement de ce système postural (Mathéron E. et al. 2011).

 

Pour soulager vos symptômes, il est possible de réguler votre posture. Pour cela, le posturologue cherchera d'abord ce qui "parasite" votre posture puis stimulera certaines parties de votre corps (muscles, fascias, pieds, yeux...).

La collaboration de plusieurs spécialistes sera parfois nécessaire en fonction de la problématique (Ostéopathe, Podologue, Kinésithérapeute, Orthoptiste...)