Périnatalité

En complément du suivi médical (médecin généraliste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute...)

En moyenne 2 séances pendant la grossesse (5 mois et fin de grossesse) et 1 séance après accouchement.

Avant la grossesse…

L’ostéopathie va son rôle à jouer en cas de difficultés de conception (fertilité idiopathique).

En effet, la bonne mobilité de la région du bassin (espace lombo-abdomino-pelvien) permet aux organes reproducteurs de fonctionner correctement.

L'ostéopathie est également préconisée pour les futures mamans qui souhaitent préparer leur corps aux nombreux changements qu'il va subir. Une grossesse qui se déroule bien sera également bénéfique pour le futur bébé.

Pendant la grossesse...

L’ostéopathie permet d'atténuer, voire de faire disparaître de nombreux symptômes dont se plaignent les femmes enceintes : Les lombalgies (mal au dos), sciatiques, nausées/vomissements, troubles veineux, fatigue, anxiété et stress...

En travaillant sur le bas de la colonne vertébrale (rachis lombo-sacré) mais aussi sur les muscles, ligaments et organes du bassin,  l'ostéopathe peut préparer la future maman à l'accouchement.

Après l’accouchement…

La prise en charge ostéopathique après accouchement (post-partum ) visera à soulager/rééquilibrer les structures du bassin traumatisées lors de la grossesse et/ou l'accouchement. Les motifs de consultations les plus fréquents sont : Douleurs coccygiennes, lombalgies, douleur pendant les rapports (dyspareunies), fuites urinaires, et autres troubles du périnée...

La prise en charge ostéopathique doit précéder la rééducation périnéale pour éviter de renforcer les muscles d'un bassin asymétrique. Le travail effectué par votre sage-femme ou kinésithérapeute sera alors plus efficace et les résultats plus durables.